Guide de l’Ashtanga Yoga pour les débutants : principes, bénéfices, et comment le pratiquer

Une femme qui pratique l'Ashtanga Yoga

Derrière le titre de yoga se cache une pratique très variée, chacune répondant aux besoins et niveau des yogis. Certaines formes de yoga sont des inventions récentes et plutôt « trendy » - comme le Strala Yoga - tandis que d’autres correspondent à des pratiques ancestrales. Certaines sont axées sur la méditation, d’autres portent l’accent sur le mouvement. C’est le cas, par exemple, de l’Ashtanga Yoga.

Qu’est-ce que l’Ashtanga Yoga ? 

Tout comme le Vinyasa Yoga auquel il est souvent comparé, l’Ashtanga Yoga est une forme de yoga dynamique, se basant sur la respiration pour enchaîner une série de postures de yoga codées en se basant sur le rythme de la respiration.

Cette forme de yoga est très codifiée. Le Yogi Sri Tirumalai Krishnamacharya, probablement inspiré par des textes sanskrits beaucoup plus anciens, crée cette discipline au début du 20ème siècle. Toutefois, ce sont ses élèves – notamment Pattabhi Jois – qui vont en populariser la pratique. Le cœur de l’Ashtanga Yoga se trouve à Mysore.

Au-delà de cet aspect physique, l’Ashtanga Yoga s’inscrit également dans une démarche spirituelle très importante.

Un groupe de yogi qui pratique l'Ashtanga Yoga 

Comment fonctionne-t-il ?

L’Ashtanga Yoga se base sur six séries d’asanas de difficulté croissante. Toutefois, la pratique de l’Ashtanga Yoga va bien au-delà du tapis. En effet, Ashtanga se traduit en sanscrit par « huit membres » qui emmènent à la réalisation du soi. Ces huit éléments, qui font partie intégrante de cette discipline, sont les suivants :

  • Yamas (ou règles de comportement) : elles incluent la non-violence, l’honnêteté, ne pas voler, le contrôle de ses pulsions sexuelles (abstinence ou fidélité par rapport à son partenaire), et l’absence d’avidité – notamment en pratiquant le véganisme.
  • Niyama (ou autodiscipline) : le yogi doit suivre des règles de propreté, tant intérieure qu’extérieure, pratiquer le contentement, l’austérité, l’auto-examinassions, et la dévotion aux textes divins.
  • Asana (ou la pratique des postures de yoga)
  • Prayanama (ou la pratique d’exercices de respiration yogique)
  • Pratyhara (ou la maîtrise des sens) : le yogi doit être en mesure d’ignorer ses cinq sens afin de se concentrer sur ses sensations intérieures.
  • Dharana (ou concentration)
  • Dhyana (ou méditation)
  • Samadhi (ou la réalisation du soi et l’illumination)

Une femme qui pratique du Yoga

Qui peut le pratiquer ? 

Vous hésitez à débuter le yoga car vous craignez d’être confronté à des postures avancées telles que la posture du corbeau dès le premier cours ? Vous n’aurez pas ce souci avec l’Ashtanga Yoga !

L’Ashtanga Yoga s’adresse à tous, quel que soit votre niveau de yoga. La particularité de l’Ashtanga Yoga est d’offrir six séries d’Asana de difficulté progressive.

 Chaque série correspond à un enchaînement de postures de yoga préétablies, tenues pour un nombre déterminé de respiration et s’enchainant rapidement. Le yogi n’est autorisé par passer à la série suivante qu’une fois après avoir maîtrisé parfaitement la précédente. Ainsi, la première série est constituée principalement de flexions avant accessibles même aux débutants, la deuxième série inclue des flexions arrières plus avancées, et ainsi de suite. Chaque cours inclut des salutations au soleil en guise d’échauffement. Cette progression basée sur la patience et la persévérance est un excellent exercice d’humilité et d’abandon de l’ego.

Certains cours de yoga Ashtanga se font par niveau où le prof de yoga guide la séance. D’autres cours collectifs adoptent le style Mysore, ou chaque yogi pratique à son propre rythme et selon son niveau.

 La pratique de l'Ashtanga Yoga

Quels sont les avantages de la pratique de l’Ashtanga Yoga ?

 Le but du yoga est d’améliorer le bien-être physique autant que mental, et l’Ashtanga Yoga s’inscrit parfaitement dans cette démarche.

Du fait du rythme rapide de l’enchaînement des postures, c’est une excellente discipline sportive. Elle permet d’améliorer l’endurance et la flexibilité tout en renforçant ses articulations. C’est un très bon moyen de muscler son corps en douceur. De plus, la façon progressive dont le yogi évolue de série en série permet aussi de réduire le risque de blessure.  

Au-delà de l’aspect physique, l’Ashtanga yoga est un excellent moyen d’avoir un esprit sain dans un corps sain. La méditation et la concentration faisant partie intégrante de cette pratique permettent de réduire le stress et l’anxiété. Répéter les mêmes enchaînements jour après jour jusqu’à atteindre la perfection est aussi une bonne pratique de l’humilité et de l’autodiscipline. Enfin, l’Ashtanga yoga constitue un véritable mode de vie dont l’objectif est de devenir une meilleure personne.

 Un groupe en train de pratiquer du yoga

Comment pratique-t-on ce type de yoga ? 

Traditionnellement, les séries d’Asana se pratiquent chaque jour tôt le matin, permettant ainsi de commencer sa journée sur le bon pied. Chaque cours de yoga Ashtanga inclut une part d’échauffement, sous forme de répétitions de salutations au soleil. Ils incluent aussi une dimension spirituelle avec des mantras et une partie de relaxation en fin de séance en shavasana.

L’Ashtanga yoga est donc une forme de yoga très complète et accessible à tous. Sa codification demande une bonne dose de discipline et d’humilité dans sa progression.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur les différentes formes de yoga afin d’approfondir votre pratique ou de découvrir de nouvelles variations, mus vous invitons à consulter notre blog !