Qu’est-ce que le Yoga Iyengar ?

Une photo de classe de yoga Iyengar

« Se connaître soi-même, c’est connaître son corps, son esprit et son âme ». Telle est la philosophie de B.K.S Iyengar, fondateur du … yoga Iyengar et des organisations des postures, bien vu.

C’est un concept qui a submergé grand nombre de modes de pensée de yoga (comme le viniyoga par exemple, qui s’en inspire grandement) par la suite, et c’est bien normal. Nous verrons ici qui était ce grand yogi qui a révolutionné notre monde, et nous verrons ensuite en détail ses apports.

 

Qu’est-ce que le yoga Iyengar ?

À première vue, le Iyengar Yoga semble être très axé sur la performance physique car il se concentre sur la précision, l'alignement du corps, le maintien de la posture à très long terme, l'utilisation d'accessoires ou de sangles, de blocs de bois, ou de se voir rectifié lors des cours en classe.

Cependant, l'apparence est trompeuse ... car une étape importante de la croissance mentale est d'équilibrer parfaitement le corps. Selon Guruji, comme l'appellent respectueusement ses élèves, le corps est une porte d'entrée vers l'âme.

Cette porte doit être ouverte, elle ne doit pas se faire par une attente forcée ou passive, mais en pratiquant le yoga de manière avec prudence et précision.

Dans le processus de performance des asanas, il y aura équilibre: entre gauche et droite, entre haut et bas, pour chaque fibre, chaque muscle, chaque articulation. Il y a un équilibre entre l'esprit et le corps, entre la raison et le sentiment, entre l'hémisphère gauche et l'hémisphère droit.

Une positon de yoga Iyengar

D’où tire-t-il son origine ?

Comme les autres tendances du yoga, le Yoga Iyengar est issu du Hatha Yoga classique. Sa philosophie est basée sur le Yoga Sutra de Patanjali, qui est un ensemble de textes datant de plus de 2000, décrivant le chemin de l’illumination. Iyengar a insisté dans son livre et ses interviews sur le fait qu'au lieu d'inventer un nouveau type de yoga, il lui a donné une nouvelle tenue.

 

Les 3 grands principes du Iyengar

Selon le yoga de BKS Iyengar, il se caractérise par la pratique de postures (asanas) et de respiration (pranayama) à la recherche de rigueur, d'intensité et de précision. Ces trois grands principes de base permettent non seulement à chacun d'établir un meilleur équilibre physique et mental, d'améliorer sa vitalité, sa concentration et sa stabilité, mais aussi de s'ouvrir à tous et au monde. La relaxation fait également partie de la pratique.

 

L'enseignement est progressif, et s’adapte aux capacités que chacun possède. En respectant l'anatomie et la physiologie du corps humain, la recherche de précision dans le placement et l'ajustement des différentes parties du corps humain permet d'obtenir un meilleur (re) centrage et l'accès à des ouvertures plus grandes.

Une représentation des forces opérées par le yoga Iyengar

Son fondateur : B.K.S Iyengar

On l'appelle le "Michel-Ange du Yoga" parce qu'il a transformé chacune de ses postures en une œuvre d'art stylisée. Le maître indien Bellur Krishnamachar Sundararaja (B.K.S. pour faire plus simple) Iyengar, est décédé en 2014 à l'âge de 95 ans, et a fait des rencontres qui int changé sa vie à jamais, on pense bien évidemment à celle avec Yehudi Menuhin.

Il n'aurait pas osé rêver d’une telle expansion du yoga il y a 50 ans , et il n’aurait encore moins osé imaginer qu’il en serait un acteur principal. En 2004, il a même été nommé l'une des 100 personnes les plus influentes au monde par le magazine Time. Le maître de yoga est resté infatigable dans les années 90 et a continué à appeler les gens à «traverser la rivière, de la côte de l'ignorance à la côte de la connaissance et de la sagesse».

Un maître parlant à son élève qui pratique du yoga

Les bienfaits du Yoga Iyengar

Iyengar a souligné l'importance de «irriguer le corps» dans L'Arbre du Yoga (Buchet-Chastel, 2012). Pour cela, ce dernier doit être fourni dans tous les recoins de la langue Prana, qui signifie énergie subtile ou vitalité.

Grâce au contrôle de la posture et de la respiration (respiration en montagne), le corps devient plus sensible et plus ouvert, il peut donc absorber cette vitalité. Ensuite, il a l'occasion de se synchroniser sur la même fréquence subtile que la pensée et de recréer l'unité entre les deux.

 

Le déroulement d’une séance de yoga Iyengar

En centre de yoga ou non, une séance de yoga Iyengar type se déroulera environ toujours de la même façon. La pratique approfondie des asanas et les postures en séquences seront souvent mises à l’honneur, car ce sont des concepts qui tenaient à cœur à BKS. Voici comment cela se passe en école de yoga :

 

Les cours de yoga Iyengar commencent généralement par la position assise. Sous la direction de votre professeur, nous pouvons réciter le mantra d'Om et prendre un moment pour atteindre le tapis. Ensuite, nous effectuons différentes positions debout et assises.

Tout comme dans le Hatha Yoga, ces mouvements se font par adaptation: une pose, un arrêt, une pose, un arrêt. Chaque posture est présentée en détail par l'enseignant.

Lors de la rencontre, il viendra souvent vous remplacer. À la fin du cours, qui dure généralement 1h30, nous nous détendons un moment à Shavasana.

Après être sortis du cours de yoga Iyengar, les gens ressentent souvent un grand sentiment de bonheur. Ce type de yoga est à la fois énergétique et apaisant. Enfin, la méditation dans yoga Iyengar n'existe pas. Pour dire vrai, elle existe, mais elle se fait lors des postures.

B.K.S Iyengar, le fondateur du yoga Iyengar

A qui est destiné le Iyengar ?

Les postures (asanas) sont organisées de manière à aborder progressivement le travail et à en extraire l'effet de la manière la meilleure et la plus durable.

Dans ces séquences, la durée de la posture doit être équilibrée (par exemple, pour une posture symétrique, elle doit être sur les côtés droit et gauche du corps, mais aussi selon le type de posture: assise, debout, couchée comme savasana, ...) et sa séquence de posture. La méthode utilisée pour l'équilibrage est précise, et bien sûr le niveau et le temps disponibles doivent être pris en compte.

L'utilisation de supports (couvertures, ceintures, briques, etc.) peut faciliter l'apprentissage de la posture en modifiant sa méthode, et la rendre accessible aux personnes ayant des problèmes particuliers (épaules raides, bas du dos faible, etc.).

Par conséquent, l'exigence basée sur l'attention portée au corps est au cœur de la pratique. C'est la méditation en action. Tous ces éléments font du Yoga Iyengar une discipline accessible à tous, seuls l’envie et le courage vous seront nécessaires.